Nina Kraviz hypnotise le Hangar !

Nina Kraviz, Hangar 16. Photo : Cindy Voitus Nina Kraviz, Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

La Bacchanale prend à nouveau d’assaut le Hangar 16 ! Quelques semaines se sont écoulées depuis le succès du festival Ancient Future.

Par un vol direct, New York-Montréal, le label russe трип pose ses valises au Hangar le temps d’une soirée. Fondé en 2014 par Nina Kraviz, трип est un label qui réunit des talents émergents de la scène électronique, aux sonorités sombres et planantes.
La même année, lors d’une soirée où elle mixait au Culture Box à Copenhague, Nina a rencontré Bjarki et découvert ses créations musicales. Par la suite, il intégrera трип et signera son premier titre avec Polygon Pink Toast, sorti sur la première compilation du label : The Deviant Octopus.

Durant la nuit du 29 octobre, Bjarki et Nina Kraviz ont transporté la foule montréalaise. Bien que la veille, le duo était accueilli par Blk|Market Membership pour mixer au-delà de l’aube, dans un lieu new yorkais tenu secret jusqu’à la dernière minute. La passion musicale donne des ailes !

Nina Kraviz , Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Nina Kraviz , Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Au hangar, Bjarki, DJ islandais nous embarque avec des sonorités puissantes qui se répercutent aux 4 coins du local. S’il est originaire de la terre de feu et de glace, c’est bien le premier côté qu’il a su faire ressortir, en enflammant le public jusqu’à minuit. Parmi celui-ci, déambulent des zombies, un robot, une sorcière, des anges, un homme à trois têtes… la foule a joué le jeu d’Halloween !

Dans une obscurité enveloppante, illuminée alternativement par des projections qui dansent sur les murs, la talentueuse Nina Kraviz fait son apparition.

Jusqu’à 3 h du matin, elle va danser au bout de la nuit et partager sa joie communicative. Nina, lorsqu’elle mixe, ce n’est pas à la légère, elle est passionnée et entre intégralement dans son set en faisant corps avec la musique. Quand sonne l’heure de la fin, la foule en veut encore. Acclamée, Nina Kraviz renvoie du son, puis se retire gracieusement.

S’allument alors les lumières du Hangar et le monde quitte les lieux, longeant le Quai de l’Horloge et s’engouffrant tour à tour dans taxis et bus.

Le 11 novembre, La Bacchanale revient en force en invitant les amoureux de la techno pour une nouvelle expérience trippante : Save our culture ✧ Robert Hood + Benjamin Damage.

Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Bjarki, Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Bjarki, Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Bjarki & Nina Kraviz , Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Bjarki & Nina Kraviz , Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Bjarki , Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Bjarki , Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Nina Kraviz , Hangar 16 - Photo : Cindy Voitus

Nina Kraviz , Hangar 16 – Photo : Cindy Voitus

Leave a comment

Your email address will not be published.